samedi 21/10 - 10h15 / 11h00

Apprentissage et jeu vidéo : une pédagogie à construire

©Jean Nicholas Guillo

Depuis longtemps, le jeu est utilisé en éducation, car il offre beaucoup d’avantages pour qui veut amener un public à évoluer dans ses représentations du monde et à adopter une réflexion critique, en vue de favoriser des changements d’attitude ou de comportement.

Par son aspect ludique et participatif, le jeu se distingue clairement des pédagogies plus descendantes, qui sont généralement utilisées à l’école.

La pédagogie du jeu peut aussi s’appliquer aux jeux vidéo car ils proposent une nouvelle forme de pensée, d’apprentissage et de transmission des connaissances.

En tant que tels, ils interrogent les modes classiques d’apprentissage à l’école et peuvent aider à les renouveler. C'est ce que julien Annart démontrera au travers d'exemples et de pratiques permettant d'intégrer ces jeux dans l'enseignement.

Dans cette conférence ludique, je vous propose de revenir sur les qualités et les limites éducatives du jeu vidéo ainsi que du cadre nécessaire à la formalisation des savoirs, savoir-faire et savoir-être qui l'accompagnent.

Julien Annart

Julien Annart

Licencié et agrégé de philosophie, enseignant en secondaire depuis 2002, détaché pédagogique auprès de FOr'J (Fédération de maisons de jeunes & Organisation de Jeunesse) depuis 2014, coordinateur du volet jeu vidéo du Quai10.

Mon travail porte sur l'initiation au numérique, l'éducation aux médias et les pédagogies ludiques, le tout à l'aide des jeux vidéo. Média ignoré, fantasmé ou incompris, le jeu vidéo possède un potentiel éducatif et d'apprentissage considérable. À condition d'intégrer sa nature ludique et de l'articuler dans un cadre pédagogique actif, celui-ci déploie ce potentiel quie de plus répond particulièrement bien aux difficultés du modèle scolaire belge.